De l’expérience ?

C’est sur la toile que j’ai acquis mon expérience, à travers un pseudo qui m’a permis de partager mes récits et de découvrir ceux des autres. Présente sur diverses plateformes, je m’y suis beaucoup investie. J’ai corrigé des centaines de chapitres de dizaines d’histoires différentes de beaucoup d’auteurices, des articles et des nouvelles, des lettres de motivation, aussi. J’ai lu bien des fictions d’écrivain(e)s plus ou moins expérimenté(e)s. J’ai rédigé des critiques, pour partager mon avis et pour conseiller. J’ai commencé à utiliser des logiciels de montage pour permettre aux autres d’illustrer leurs œuvres pour la mettre en avant. Bref, cela me prenait tout mon temps libre.

Là-bas, c’est un monde différent. Les gens se lisent entre eux, laissent des likes et des commentaires. C’est un partage pur. C’est converser d’une œuvre avec son auteur(ice), c’est expliquer ses propres choix à ses premiers lecteurs, c’est prendre en compte les avis, les conseils, pour améliorer la suite. Et c’est dans cet univers que j’ai appris mon métier, loin des livres déjà corrigés d’auteurs que je n’ai jamais rencontrés.

J’ai vu les fautes des débutants et des moins débutants. J’ai répété, encore et encore, à plusieurs personnes, les mêmes règles de conjugaison, les mêmes méthodes pour savoir comment accorder son participe passé. J’ai rassuré des amis sur leur talent et je les ai guidés comme ils m’ont guidée.

J’ai donc appris à voir tous les auteurs comme mes égaux : ceux qui se sont découvert une nouvelle passion, ceux qui ont déjà publié plus d’une fois, ceux qui préfèrent les nouvelles, ceux qui publient des articles plutôt que des histoires. L’écriture nous réunissait. Et je n’agirai pas différemment avec vous.

Je ne vous connais pas. Vous ne me connaissez pas. Mais nous avons le même but.

Je veux aider. Je veux conseiller. Je veux partager. Alors que vous décidiez de faire appel à moi ou pas, sachez que je vous soutiens, qui que vous soyez, et j’espère que tous vos projets aboutiront.